Massage assis AMMA en entreprise

Pourquoi le Massage Assis AMMA en entreprise ?

Le stress au travail est la première source d'arrêt maladie (30 %), 28 % des actifs sont touchés.

Plus de 50 % de l'absentéisme découle du stress lié au travail, 600 millions de journées seraient perdues chaque année dans l'UE.

71 % des entreprises se disent préoccupées par l'augmentation du stress, mais 65 % des DRH n'ont pour l'instant, mais aucun dispositif en place pour le combattre.

Avantage pour le salarié :

Efface les tensions physiques - Gains de tonus - Meilleure vitalité - Accroissement de la mobilité physique - Lutte contre la lassitude - Evite la fatigue - Agit contre le stress - Sentiment de détente

Avantage pour l'employeur :

Baisse notable de l'absentéisme - Augmente l'efficacité au travail - Accroît la rentabilité - Limite les risques d'erreurs humaines - Diminue les risques d'accident - Hausse de la motivation - Amélioration de l'image de l'entreprise

Où, quand et combien ?

Une pièce de 4 m² suffit, un bureau ou encore une salle de réunion libérée pour le temps de la prestation.µ

Environ 2 heures (suivant le nombre de salariés) par semaine ou tous les 15 jours, sur l'heure du déjeuner par exemple.

10 mn ou 20 mn par personne

Simple à organiser

Le massage assis s'effectue sur les vêtements, ne nécessite aucune huile de massage ni huile essentielle.

Le patient est installé sur une chaise spécialement conçue à cet effet.

Je me déplace dans vos locaux, à ma charge, avec le matériel nécessaire. Les prises de rendez vous se feront par téléphone ou mail avec les employés.

Financièrement

La Direction ou le CE, participe ou non financièrement à un pourcentage que vous définirez (en général 50%). Le succès de l'opération dépende notamment de cette participation.

Une facture sera présentée à chaque déplacement et sera payable au comptant.

TARIFS

10 mn par personne : 10 €

20 mn par personne : 15 €

A l'heure : 45 €

Le massage assis s'adresse aussi bien au PME, PMI qu'aux grands groupes.

Prix nets (TVA non applicable, article 293b du CGI)

 

Les commentaires sont clôturés